La lumière était belle hier matin...alors comme j'aime bien voir vos petits coins d'atelier, voici le mien!

A vrai dire , je me déplace au gré de la luminosité d'ici à la table du séjour ou de celle de la cuisine...Mais l'antichambre ( nom pompeux pour désigner l'espace compris entre la fenêtre et notre lit) est mon repère de cousette.

L'idée, en déménageant de Nice à Grasse ( c'était de changer de vie, mais ça , c'est une autre histoire!), l'idée, donc, était d'installer dans un recoin de la maison un petit atelier de couture; pourtant je ne cousais plus depuis l'age de 11 ans...mais toutes ces boites garnies de dentelles, de tissus et de passementeries diverses ont attendu bien sagement mon installation totale à la campagne ...

Dans un premier temps, noyée sous de multiples cartons pouvant garnir 3 maisons je caressais simplement l'idée en regardant mes bobines ( enfin , celles de ma grand-mère...)

                                                      

La confrérie de la bobine( pour Dany...)

mes bobines 3                 petit coin d'atelier

Puis mettant de l'ordre dans mes idées et en parallèle dans les différentes pièces de la maison( cela va souvent ensemble, vous avez remarqué?), l'espace couture a été installé.

Le voici : 

coin atelier2          bibus couture1

Ici mon bureau : et bien oui, une apprentie couturière peut avoir un bureau; par n'importe lequel d'ailleurs! un bureau de style rococo qui me suit depuis que je suis étudiante! j'aime bien ses hauts pieds galbés et s'il ne date que du XIXème siècle et qu'il est bien patiné, je lui trouve encore un certain charme;

Il n'a jamais été séparé de son accolyte le bibus, cette double étagère basse de même style qui me sert à la fois de rangement pour les petits coupons de tissus dans sa partie supérieure et qui fait également office de bibliothèque de couture...

Sur mon bureau, Louisa trône de temps en temps, mais je ne comprends toujours pas comment on peut coudre à la machine, découper du tissu et broder au même endroit....

Alors Louisa est remplacée par mon talisman : une réplique miniature de la machine Singer de ma grand-mère...

un coin de table              la machine talisman 

Bien sûr, je ne vous ai pas encore fait rentrer dans mes réserves secrètes, là où se trouvent mes malles de vieilles dentelles, croquets, rubans et colifichets divers...mais elles sont très sombres et il va falloir attendre la cérémonie du tilleul...