Chez Bribri-Rose, on ne peut pas toujours s'asseoir....en effet plusieurs sièges - historiques au demeurant!- ne supportent que les poids plume, autrement  dit en aucun cas les hommes de la maison, ni même moi sauf rare exception...

Seule Divine Pépette a le privilège de mettre son séant sur une chaise de style ( et d'époque!).

coussin chat et pépette         Pépette 2

La raison de cette infortune est due à mon histoire familiale en partie, mais également au fait que j'accepte toute chaise dépareillée si son esthétique me séduit. Le rapport avec la couture, vous allez me demander? Et bien les coussins!

Car les coussins brodés par mes blanches mains sont aussi des coussins d'apparat, des coussins qui ne servent pas à se caler confortablement sur le canapé ou pire, à poser ses pieds ( enfin les pieds de Ciel, mon Prince! qui est particulièrement douillet côté tendons!). Alors l'assortiment siège d'époque et coussin délicat a vite été trouvé et ça donne ceci ( joli coussin trapunto réalisé avec patience par ma mère!):

boutis maman        boutis suzette

Alors certes, malgré l'adage des architectes fonctionnalistes " la fonction suit la forme", j'ai conscience des dérives d'une telle position.

Mais je bute sur les solutions : les nappes brodées de ma grand-mère ne résisteraient pas à un repas familial ( tâches de vin, de sauce tomate...) et dans les tiroirs elles attrapent des taches de rouille...et que dire des délicats napperons qui exposés se brûlent à la lumière du jour et qui soigneusement rangés se couvrent de traces de piqure!

Bon là je dévie de mon propos initial mais vous, comment faites-vous avec vos oeuvres d'art cousues de vos petites mains?

IMG_3239            IMG_1371