IMG_3351En feuilletant l'histoire de la mode, j'aime m'attarder tout spécialement sur certaines périodes : le XVIII ème siècle, le style Empire et l'époque Art Déco ...Il est facile aujourd'hui de retrouver ces sources d'inspiration dans les magazines...cet hiver, les petites robes "à la garçonne" étaient à la mode et les cotonnades légères de cet été reprennent des coupes de tuniques déjà vues...

Mais Bribri Rose a une attirance toute particulière pour les lignes Empire : d'ailleurs dès qu'une robe se profile à l'horizon avec une taille haute et des petites manches ballon ( pas toujours avantageuse, il faut bien le reconnaître!), je tombe en pamoison!

Prudhon Joséphine                                     IMG_3287

Sous l'Empire, l'habillement féminin suit la mode néo-classique et Joséphine lui donne ses lettres de noblesse; l'élégante de l'Empire préfère les tons clairs ou pastel et notamment le vert d'eau...Les robes ont donc la taille haute et un cordon ou une passementerie souligne le buste, juste en dessous des seins. Les tissus appréciés alors sont aériens comme la mousseline ou encore le crêpe georgette. Les décolletés sont souvent profonds; la mode est au style dénudé et à la légèreté, même si une vilaine épidémie de grippe réchauffe ces diaphanes tenues d'une tunique de soie et d'un châle de laine douce et légère.

IMG_3350                        IMG_3286

Justement dans ma malle au trésor dort une robe couleur céladon ... elle date donc du début du XIX ème siècle et même si son état montre les outrages du temps, elle ressemble à une petite merveille. Les photos ne sont pas très flatteuses mais cette robe du soir en lourde soie est rebrodée sur son plastron de grosses perles et de strass. Elle présente une traine de velours argent et en son époque a du produire un certain effet sur les admirateurs de la belle élégante qui la portait...